dimanche 30 août 2009

Dans la brèche !


Une brèche est ouverte dans le mur du Gouffre et la situation est désespérée ! Les défenseurs, affaiblis et usés par la violence des combats, s'apprêtent à recevoir l'ultime assaut des troupes de l'Isengard ...
Petite présentation du dernier élément qui constitue le projet du Gouffre de Helm : La brèche. Cette section prend la place de la section de mur avec caniveau, si les artificiers de l'Isengard parvenaient à la faire exploser.
La brèche est suffisamment large pour y faire passer un Troll, ou bien deux ou trois figurines de front. Le sol est jonché de débris divers, mais aussi d'Uruk-Haï morts. L'explosion à recouvert le ruisseau, mais il reste quelques flaques dans les décombres.
Pour réaliser l'eau dans ce projet, je n'ai pas utilisé d'eau artificielle mais du vernis brillant. Le rendu est correct. L'eau artificielle rend mieux, mais doit être posée sur un support adéquat (ce n'est pas le cas pour mon ruisseau, qui est en carton plume) sous peine de tout déformer.


Mon Uruk-Haï préféré est en bas à droite, on a vraiment l'impression qu'il vient de chuter du mur, en compagnie de deux ou trois blocs de pierres !
Une photo plus sombre de la brèche. Ça rend pas mal aussi.

5 commentaires:

fredthegreat a dit…

Bravo! Superbe!
Lorsque tu rejoueras le siège du Gouffre, calcule large sur le temps. Pour avoir déjà rejoué trois fois le siège de Gouffre sur un décor équivalent, c'est très long (et très sanglant pour les assiégeants, il faut prévoir des pelletées d'Uruks ou utiliser une règle de remise en jeu des pertes). Mais c'est vrai qu'on prend beaucoup de plaisir à jouer sur un magnifique plateau comme ça.

sebastosfig a dit…

c'est sur que ça le fait

Br@ice a dit…

Magnifique !!!
... seul hic : je trouve que la jonction "ruisseau-table" ne fait pas assez naturelle, mais bon c'est du décor amovible ...
Il n'empêche que c'est rudement beau tout de même !

Renaud a dit…

C'est vrai que le ruisseau est un peu épais, mais j'ai fait ce choix pour des questions de solidité (c'est du carton plume de 10mm creusé). Comme tu dis, c'est du modulaire, donc, par définition, on y sacrifie un certain réalisme (il suffit de comparer par exemple ma rivière sculptée et le ruisseau !)
Et puis je dois avouer que je voulais absolument terminer le projet avant la fin de mes congès, j'ai donc peut être un peu bâclé le ruisseau ...

Anonyme a dit…

c'est archi-moche on dirait que ma grand-mère l'a fait avec ses chiens